Examen de la situation financière par la direction

Exercice financier de 2014-2015

Notre revenu total de 69 millions accuse une baisse par rapport à l’an dernier (88 millions). Cette baisse était anticipée, dû au fait que la précédente année fiscale comportait le montant total de la valeur du projet Waldron , une propriété exceptionnellement vaste dont la valeur atteignait 35 millions de dollars. Conséquemment, puisque la majorité des dépenses de CNC sont directement liées à l’acquisition de terres, nos dépenses ont diminué au cours du dernier exercice. Au cours de la dernière année, les efforts ont porté plutôt sur l’intendance de nos propriétés, afin de s’assurer que les caractéristiques naturelles que nous protégeons soient conservées pour les futures générations.

Ces hausses et ces baisses dans les revenus et les dépenses sont régulières à CNC et reflètent la pluriannualité caractérisant la plupart de nos projets d’envergure.

CNC a donc conclut l’exercice de 2015 avec un revenu net de 4 millions de dollars, avant transferts aux réserves et aux fonds de dotation (contre 3 millions en 2014).

Puisque la mission de CNC est axée sur le long terme, il est important que nous disposions d’assises financières solides afin de poursuivre notre travail. En contribuant de 2,4 millions de dollars à nos réserves au cours de la dernière année, et en investissant 10,3 millions de dollars dans notre Fonds de dotation pour l’intendance (qui totalise maintenant 99,3 millions), nous continuons à créer des bases solides qui serviront à financer de façon adéquate l’intendance de nos propriétés de conservation dans l’avenir.

Moyenne des revenus sur 5 ans

* De l'année fiscale 2010 - 2011 à l'année fiscale 2014 - 2015

Nous calculons certains de nos indices de performance selon une moyenne mobile sur cinq ans, afin d’avoir un aperçu plus précis de notre situation financière. Ces moyennes nous permettent de tenir compte des fluctuations qu’une mesure annuelle peut causer, comme dans le cas où nous acquérons une très grande propriété une année, lorsque la réalisation d’un projet s’étend sur plus d’une année ou encore lorsque les bénéfices de certaines dépenses hors-programme excèdent une année.

Moyenne des dépenses sur 5 ans

* De l'année fiscale 2010 - 2011 à l'année fiscale 2014 - 2015

Nous surveillons de près nos dépenses, mais nous ne mettons plus uniquement l’accent sur les coefficients de dépenses en frais généraux, qui reflètent des résultats à court terme. Nous avons ajouté d’autres mesures de réussite pour inclure des critères plus concrets qui témoignent des effets à long terme. Pour la période prenant fin le 31 mai 2015, 81 % de nos dépenses ont été faites dans le cadre de nos programmes (selon une moyenne mobile de cinq ans), ce qui est un peu moins que les 83 % relevés l’année précédente, en raison de coûts d’acquisition plus bas.

Nous sommes fiers de pouvoir maintenir nos frais généraux à un niveau peu élevé, mais nous ne souhaitons pas le faire au détriment de l’efficacité de nos programmes de conservation.