Calvin Fehr

Saskatchewan

SK
  • Nombre de projets complétés en 2014-2015
  • 4
  • Acres conservés
  • 3 186
  • Valeur des terres
  • 1 645 469 $
  • Bénévoles pour l’intendance
  • 125
NCC/CNC

Apprendre la terre (Learning the Land)

Learning the Land, un programme éducatif sur la conservation des prairies indigènes, administré par CNC et mené par la Treaty 4 Education Alliance, a été lancé en 2015.

Élaboré en concordance avec le programme d’enseignement de la 7e année, ce programme pilote mise sur les enseignements traditionnels et culturels ainsi que sur la science des espèces en péril et des prairies indigènes.

Dispensé en classe et sur le terrain, le programme Learning the Land englobe également les défis courants d’une saine gestion de la terre. Les participants explorent les façons dont les communautés urbaines et rurales peuvent collaborer pour conserver les habitats fauniques et préserver la diversité des espèces sauvages.

Plus de 100 élèves de 7e année, de 11 écoles du sud de la Saskatchewan, ainsi que des personnes âgées, des scientifiques, des propriétaires fonciers locaux et des membres du personnel de CNC ont pris part à cette première année du programme. Les participants sont également invités à se joindre aux événements Bénévoles pour la conservation de CNC, et ce, tout au long de la période estivale.

NCC/CNC

Partenariat pilote pour le pâturage

La conservation des prairies a toujours été au cœur des travaux de CNC en Saskatchewan. Cette année, CNC a annoncé un nouveau partenariat pilote unique avec le Pâturage communautaire Lone Tree.

Dans le cadre de ce partenariat, CNC collaborera avec les actionnaires et les gestionnaires du pâturage pour consigner les meilleures pratiques en matière de gestion des prairies qui composent le pâturage de 33 697 acres (13 637 hectares) de Lone Tree. CNC offrira aux éleveurs ses conseils en matière de pratiques et de techniques de conservation et offrira une aide financière pour la gestion du pâturage.

Les vastes étendues de prairies saines, comme celles du Pâturage communautaire Lone Tree, ont une grande importance à l’échelle nationale et internationale pour les oiseaux de prairie. Cet habitat est un endroit idéal pour de nombreuses espèces comme la pie-grièche migratrice, la buse rouilleuse, la chevêche des terriers et le bruant de Baird, tous en péril. Le bruant de McCown, le bruant noir et blanc et le pipit de Sprague dépendent également des prairies. On aperçoit souvent aussi des mammifères comme l’antilocapre, le cerf mulet, le blaireau d’Amérique et le spermophile de Richardson dans les prairies de la Saskatchewan.

Le Pâturage communautaire Lone Tree et l’équipe de CNC en Saskatchewan élaboreront un guide complet de gestion des pâturages, incluant des renseignements sur la faune, les oiseaux et les espèces amphibiennes des prairies, ainsi que sur les techniques et mesures de conservation des prairies à privilégier. Ces pratiques de gestion bénéfiques peuvent également être partagées avec d’autres gestionnaires de pâturages communautaires de Saskatchewan et d’ailleurs.

Calvin Fehr

Milieux naturels primordiaux protégés dans le sud de la Saskatchewan

Cette année, CNC a sécurisé plus de 3 700 acres (1 500 hectares) de riches prairies et de milieux humides dans le sud de la Saskatchewan.

Ces terres offrent un habitat de choix à une faune abondante, dont certaines espèces en péril.

Avec ses prairies indigènes vallonnées, Stark Coulee est un lieu emblématique de la vallée Qu’Appelle. La conservation de cette région est cruciale, car elle contribue à élargir la portion protégée d’un corridor faunique situé dans le sud de la Saskatchewan et qui relie le lac Diefenbaker à Buffalo Pound. Sa conservation contribuera également à préserver la qualité de l’eau pour les villes de Régina et Moose Jaw, ainsi que pour plusieurs autres petites communautés.

Stark Coulee offre un habitat pour certaines des communautés de plantes et d’animaux les plus diversifiées de Saskatchewan, y compris pour des espèces en péril comme la pie-grièche migratrice, la grenouille léopard, le buffalo à grande bouche et le pipit de Sprague. Stratégiquement située près d’autres régions protégées, Stark Coulee représente pour la faune une autre aire de chasse, de nidification et d’abri.

Avec ses prairies, sa forêt de feuillus, ses badlands, ses arbustes et ses milieux humides, le complexe Wideview regorge d’une diversité naturelle inégalée. La propriété recèle d’habitats uniques, qui attirent certaines espèces fauniques absentes des autres régions de la Saskatchewan, comme le chien-de-prairie. Ces terres protégées soutiennent jusqu’à 18 espèces en péril, y compris le renard véloce, le pipit de Sprague, le tétras des armoises, la pie-grièche migratrice et la buse rouilleuse.

Le complexe Wideview est situé à environ 130 kilomètres au sud-est de Swift Current, près de Mankota et du parc national des Prairies. Cette année, nous avons ajouté deux autres parcelles à ce regroupement de conservation, pour une superficie totale de 1 917 acres (776 hectares) de terres protégées.